RADIO(S)

Alerte info
RENTREE 2021/2022 : La rentrée de vos émissions est prévue à compter du lundi 20 septembre prochain.
Ecrit par

Le mouvement #FreeBritney s'accélère autour de la star. 

Il y a quelques mois, la sortie de Framing Britney Spears révélait au monde entier le triste destin de Britney Spears, sous la tutelle de son père depuis 2008. Produit par le très sérieux journal le New York Times, le projet tente d'explorer la relation vicieuse et intéressée qu'entretient le père de la chanteuse avec sa riche et célèbre fille et met également en avant les nombreux méfaits de l'exposition à outrance. Un problème que connaît bien le princesse de la Pop, devenue célèbre à l'âge de 17 ans avec la sortie de son tube Baby One More Time. Ces derniers mois, plusieurs sources ont découvert que Britney Spears était totalement prisonnière de l'emprise de son père. Ce dernier, décrit comme un personnage cruel et vénal, est à l'origine de toutes les décisions liées aux finances, à la carrière mais aussi à la vie personnelle de sa fille. Une situation intolérable pour la chanteuse de 39 ans qui témoignait il y a quelques semaines devant le tribunal de Los Angeles pour la levée de sa tutelle.

Très virulente dans ses propos, l'interprète de Toxic se disait "en colère" face à une tutelle qu'elle qualifie de totalement "abusive". "Ils ont fait un beau boulot en exploitant ma vie. Cette audience devrait être ouverte au public. Ils devraient écouter et entendre ce que j’ai à dire" affirmait-elle à la barre. Privée de la majorité de ses libertés fondamentales, l'artiste allait plus loin en assurant qu'on lui empêche même de se marier et d'avoir des enfants. En effet, elle serait forcée de porter un stérilet et aurait été interdite, malgré plusieurs tentatives, de le retirer afin d'avoir un enfant avec son compagnon. Une prise de parole qui demeure pour l'instant sans conséquence puisque la dernière décision du tribunal précise que la star va continuer de demeurer sous la tutelle de son père. Une décision rendue par la juge californienne Brenda Penny et qui a aussitôt affolé la toile et enflammé les plus fervents supporters du mouvement #FreeBritney.

Si depuis, la chanteuse aux millions d'albums vendus a été autorisée à choisir elle-même l'avocat qui pourra défendre son cas, il s'agira de Mathew Rosengart, elle demeure toujours sous la tutelle de son père. Néanmoins, il semblerait que cette dernière soit beaucoup plus libre de s'exprimer publiquement. En témoignent d'ailleurs ses dernières publications sur Instagram dans lesquelles elle critique ouvertement les membres de sa famille. On y découvre ainsi les nombreuses manœuvres mises en place par ses proches pour profiter au maximum des avantages que procurent son statut de star planétaire. Bien décidée à mettre fin à cette longue période de tutelle, Britney Spears devrait rapidement être fixée sur son sort puisqu'elle aura la réponse à sa requête le 29 septembre prochain. En charge du dossier depuis le début de l'affaire, la juge Brenda Penny décidera donc si Jamie Spears continue, ou pas, à avoir le contrôle sur les biens de sa fille estimés à 60 millions de dollars.

Source de l'article : https://www.virginradio.fr/britney-spears-sera-fixee-sur-le-sort-de-sa-tutelle-le-29-septembre-prochain-a767543.html
Partager