RADIO(S)

C'est le plus grand rendez-vous de l'animation au monde. Le festival international du film d'animation d'Annecy a choisi pour sa 43e édition de rendre hommage au cinéma japonais. Programmes spéciaux, événements et avant-premières, le pays du soleil levant sera partout sur les rives du lac de Haute-Savoie.

Trois longs métrages dans la sélection officielle

Du 10 au 15 juin, plus de 500 films seront projetés dans les salles obscures dont 214 en compétition. Sur les dix longs métrages de la sélection officielle, trois viennent du Japon. Le réalisateur Keiichi Hara, déjà primé à deux reprises pour Miss Hokusai (prix du jury en 2015) et Colorful (prix du public en 2010) revient avec Wonderland, le Royaume sans pluie, une fable écologique destinée à un public familial.

Art House/YouTube

Habitué lui aussi du festival, le prolifique Masaaki Yuasa présente Ride your wave, l'histoire de deux jeunes passionnés de surf, portés par une vague romantique.

YouTube

En 2017 le réalisateur japonais a déjà été récompensé du Cristal du long métrage pour son film Lou et l'Ile aux sirènes. Enfin, le jeune Yuhei Sakuragi participe pour la première fois à la compétition avec The relative worlds, récit des émois d'un couple d'adolescents sur fond d'univers parallèles et de menaces venues d'un autre temps. 

Découvrir les jeunes talents

Deuxième acteur mondial du secteur après les Etats-Unis, le Japon était déjà à l'honneur en 1999. A cette époque, le monde découvrait la richesse d'une production protéiforme. "L'animation japonaise a bien sûr évolué depuis et gagné beaucoup en notoriété, en spectateurs et en fans", explique Mickaël Marin, qui succède à Patrick Eveno à la direction du festival pour la première année. "C'est l'occasion aussi pour nous de montrer quels sont les nouveaux créateurs au Japon avec lesquels il faut compter.»

Parmi ces jeunes talents, le producteur Yoshiaki Nishimura est membre du jury longs métrages aux côtés de Julie Gayet et Nora Twomey. Avec d'autres anciens collaborateurs du studio Ghibli, il a fondé en 2015 le studio Ponoc. Après Mary et la fleur de sorcière, premier long métrage produit par le jeune studio en 2017, Ponoc a présenté en avant-première française Modest heroes - Volume 1, un triptyque de courts métrages qui explorent chacun à leur manière le thème de l’héroïsme quotidien. 

Studio Ponoc

Enfin, parmi les créateurs, Yôichi Kotabe, maître de l'animation japonaise et collaborateur d'Isao Takahata décédé l'an dernier, est l'invité d'honneur du festival. Les deux hommes ont travaillé ensemble sur le long métrage Panda petit panda (1972) et sur les séries télévisées Heidi (1974) et Marco (1976). Yôichi Kotabe offrira une leçon de cinéma au cours de laquelle il retracera les grands moments de son imposante carrière.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/festival-annecy/annecy-2019-l-animation-japonaise-a-l-honneur-de-la-43e-edition-du-festival_3484991.html#xtor=RSS-3-[culture/cinema]
Partager