RADIO(S)

Dix-huit ans après "Le vélo de Ghislain Lambert", Benoît Poelvoorde se retrouve à nouveau plongé dans le monde de "la petite reine". Cette fois, il n'est plus question d'un faux champion bourré de substances dopantes mais d'un fabricant de vélos, artisan touchant au sublime quand il s'agit de régler une chaîne, équilibrer un cadre, parfaire une roue... Pour tout le monde, Raoul Taburin est un as qui maîtrise la pratique autant que les arcanes de la fabrication du vélo.

Pourtant, cet homme admiré pour son savoir-faire se vit comme un imposteur. Comme toujours, chez Sempé, puisque Taburin est issu de l'imagination du célèbre dessinateur, sa vie est gâchée par un minuscule détail qui prend d'énormes proportions : comme l'indique le titre du film, Raoul Taburin a un secret. Un secret qu'il porte enfoui depuis l'enfance : il n'a jamais réussi à faire du vélo. 

Il y a beaucoup d'amour pour les gens, un regard très compassionnel, très compréhensif et ça rend les gens assez grands... même dans leur petitesse. Je pense que Sempé m'a accompagné toute ma vie et m'accompagne encore, même dans mes choix cinématographiques, et dans les personnages que j'incarne. Donc pour moi c'est presque une fin en soi que de finir par interpréter un personnage de Sempé.Benoît Poelvoorde


Benoît Poelvoorde a rencontré Pascale Deschamps de France 2 pour lui parler de ce film, de ce personnage et de Sempé.
 


C'est en 1995 que Sempé donne vie à Raoul Taburin. Bien des années après les aventures du petit Nicolas qui l'ont fait connaître du très grand public. Ce héros de cour d'école a déjà fait l'objet de deux adaptations incarnées au cinéma, "Le petit Nicolas" (2009) et "Les vacances du petit Nicolas" (2014). Une série de dessins animés a également été diffusée à la télévision.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/sorties-de-films/benoit-poelvoorde-alias-raoul-taburin-sempe-m-a-accompagne-toute-ma-vie_3399215.html#xtor=RSS-3-[culture/cinema]
Partager